fiches de bts esf

fiches de bts gratuit et échange
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L’ambiance acoustique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odray
Admin


Nombre de messages : 141
Localisation : alsace
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: L’ambiance acoustique   Jeu 19 Oct - 11:14

L’ambiance acoustique



L’acoustique est l’étude de l’ensemble des phénomènes de production, de propagation ou de réceptions des sons.



Le son est un phénomène vibratoire qui se propage dans un milieu élastique. En fait, c’est une succession de petites variations rapides de pression du milieu dans lequel il se propage.



La sensation sonore résulte de la transmission de ces vibrations à notre oreille.



L’impression sonore ressentie est liée à une grandeur appelée niveau sonore qui s’exprime en décibels (dB). La gamme usuelle s’étend de 20 à 150 dB.



Lorsqu’on s’éloigne d’une source sonore, son niveau baisse de 6 Db à chaque fois que l’on double la distance oreille/ source. Si à un mètre de la source, le niveau sonore est de 60 dB, à 2 m il est de 54 dB, à 4 m il est de 48 dB. En France, le niveau sonore retenu comme cote d’alerte est de 80 dB. Le seuil de douleur pour l’homme est de 120 dB.



Hôtel : 35 dB ; restaurant : 45 dB ; cafétéria : 50 dB ; fort trafic : 80 dB.



On peut remédier à ces nuisances par un choix judicieux des matériaux de construction, isolants…Inde d’affaiblissement du niveau sonore par différents matériaux.







Matériau

Epaisseur

Affaiblissement sonore (dB)


Béton

18 cm

50 à 55 dB


Brique pleine

11 cm avec enduit

44 dB


Carreau de plâtre plein

7 cm

34 dB


Carreau de plâtre creux

7 cm

31 dB


Double vitrage

4,6 mm de lame d’air

35 dB






Autre grande caractéristique d’un son est sa fréquence en Hertz (Hz). La gamme audible pour l’homme s’étend de16 à 16000 Hz. Les sons inférieurs à 16 Hz sont les infrasons et supérieurs 16 000 sont les ultrasons.



Les nuisances sonores sont d’origines diverses notamment celles liés aux installations sanitaires d’un local (distribution, évacuation des eaux usées).



I- qu’est ce que le bruit ?



Un bruit est un son ou une superposition de sons indésirable ou désagréable, quelque soit leur intensité dont la perception dépend de la sensibilité de chacun, ce qui rend sa mesure parfois complexe. Il est donc plus facile d’évaluer un niveau sonore global. Pour cela on utilise un appareil de mesure appelé sonomètre. Il mesure le niveau sonore en dB. Quand le niveau de bruit augmente de 10 dB c’est que le bruit est multiplié par 10.



1- effet du bruit sur l’organisme



L’exposition à une ambiance bruyante et des sons d’intensité trop élevée provoque d’abord une fatigue auditive puis une détérioration de l’appareil auditif et une perte d’audition temporaire, prolongé et répété, elle peut conduire à la surdité par la dégénérescence progressive des cellules auditives. Cette destruction est irréversible.

2- chiffres



· Chuchotement : 10 dB

· Murmure : 20 dB

· Conversation calme : 40 dB

· Bureau : 50dB

· Conversation animée : 60 dB à bruit gênant

· Cantine et rue animée : 70 dB à bruit fatiguant



· Baisse de l’audition lente

· Hall de gare : 80 dB

· Atelier bruyant, moto : 90 dB à bruit important



· Lésions et risques de perte d’audition si exposé prolongée

· Marteau piqueur : 100 dB à bruit dangereux, difficilement supportable

· Concert de rock : 110 dB

· Avion au décollage : 130 dB à seuil de la douleur



II- le bruit et la loi



Depuis la mise en œuvre de la loi du 31 décembre 1992, relative à la lutte contre le bruit, de grand pas ont été réalisé grâce à sa mise en application. Cette loi a posé les bases de la maîtrise des nuisances sonores suivant 2 axes principaux :

· Leur prévention

· Leur contrôle et leur répression



La directive européenne du 25 juin 2002 définit les trois principaux objectifs de la politique européenne en matière de lutte contre les nuisances sonores :

· Poursuivre l’évaluation de l’exposition au bruit afin de disposer de données comparables et d’en renforcer l’harmonisation.

· Veiller à l’information du public et à sa participation lors de l’élaboration et de la mise en place des mesures de lutte contre le bruit.

· Inscrire la lutte contre le bruit dans une stratégie plus large visant à l‘amélioration du cadre de vie.



Cette directive européenne a été transposée dans notre droit par l’ordonnance du 12 novembre 2004. Elle ouvre un nouveau chapitre du code de l'environnement intitulé l'évaluation, prévention et réduction du bruit dans l'environnement. Ce texte fixe également toutes les échéances des travaux à réaliser. Il s'agit en grande partie d'établir des cartes de bruit destinées à évaluer l'exposition au bruit. Après avoir recensé tous ces points noirs ont les eaux. Des plans de prévention répondant à une double préoccupation : maîtriser le bruit des zones exposées, protéger les zones calme.


Un calendrier est prévu pour la réalisation et la publication de ses cartes avec des échéances limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bts-esf-fiches.actifforum.com
 
L’ambiance acoustique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lévitation acoustique fait voler les fourmis
» Intérêt de la détection acoustique
» Acoustique/électrique
» Emission Mystère : Une étrange compagnie ovni et avions...
» Lévitation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fiches de bts esf :: fiches :: echange de fiche sthe 2-
Sauter vers: