fiches de bts esf

fiches de bts gratuit et échange
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L ADULTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martine



Nombre de messages : 25
Age : 53
Localisation : puy de dôme
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: L ADULTE   Jeu 28 Sep - 10:26

L’ADULTE :

L’age adulte est une période de moindre transformation, de stabilité. C’est paradoxalement la période dont on a le moins d’information. C’est aussi une période très longue.

Le développement cognitif :

Il y a un stéréotype qui veut que l’intelligence diminue avec l’âge. Warner Schaie a voulu vérifier cette affirmation. Il a donc fait une étude longitudinale de Seattle de 1956 à 1991 sur 5000 adultes. Cette étude a été faite sur cinq aptitudes, trois chutent à partir de 25 ans. Les deux autres augmentent puis chutent aussi à partir de 40 ans.

Les aptitudes qui chutent à partir de 25 ans Les aptitudes qui chutent à partir de 40 ans

- le raisonnement
- l’aptitude spatiale
- la fluidité verbale
- l’aptitude verbale
- l’aptitude numérique-
Chaque composante de l’intelligence possède son évolution propre. Il est difficile de faire abstraction de l’environnement pour évaluer l’intelligence. Il y a deux types d’intelligence :
- l’intelligence fluide. Elle permet de s’adapter à des situations nouvelles, résoudre un problème,…

- l’intelligence cristallisée. Elle forme l’ensemble des connaissances acquises. Cette intelligence augmente avec l’âge jusqu’à la vieillesse.

Il y a une plasticité des fonctions cognitives. L’intelligence s’entretien tout comme le corps. A l’âge adulte il y a un pragmatisme, une prise en compte des autres, de la collectivité, de la relativité des autres. L’adulte perçoit mieux la nuance des choses, il a une plus grande facilité à se remettre en question contrairement à l’adolescent. La sagesse apparaît. Cette sagesse est basée sur le savoir et la connaissance. Cela aboutit à une forme de stoïcisme.

Le développement de l’adulte :

Ce sont les événements de l’extérieur qui auront des répercutions sur l’adulte. Daniel Levinson a cherché à comprendre les éléments universo des événements du développement de la personne adulte. Il a donc mené des entretiens intensif et approfondis. Pour les hommes, il voit trois grandes périodes :

- l’âge adulte jeune : de 15 à 45 ans : les adulte ont une énergie débordante et du stress. Il y a une contradiction entre le projet professionnel et privé, entre la demande de la famille et ses aspirations, ses projets,…

- l’âge de l’adulte moyen : de 40 à 65 ans : l’adulte a plus de responsabilité familiale et professionnelles. Etre parents d’adolescent n’est pas facile car on forme les générations futures. Ces adultes ont un sentiment de plus de liberté et de plus grande maîtrise de sa vie. Il y a une importance du lien à autrui.

- l’âge de l’adulte mûr : de 65 ans à plus.

Le problème de cette étude est qu’elle est longue à mener. Cette étude a aussi pour limite qu’il ne faut pas généraliser. Derrière l’adulte, il y a différents individus. La difficulté de cette approche est de pouvoir suivre suffisamment les adultes.

13
L’aspect sociologique :

L’adulte doit être raisonnable, maîtrisant ses désirs, responsable, avoir une vie accomplie. Cette vision vient du 19ème s., c’est le mythe de l’individu qui s’accompli. Tout cela a été remis en question par la psychanalyse qui nous apprend que l’être humain a des pulsions, que l’enfance reste en nous et que l’adulte est fragile (fragilité économique et familiale).

De plus, il y a une montée de la post-adolescence : les jeunes qui ne sont rentrés dans la vie active mais qui ne sont plus des adolescent. On a ainsi des adultes qui se prennent pour des adolescents ; ex : les mères qui piquent les habits de leur fille ; c’est ce qu’on appelle en sociologie le jeunisme.

A. Finkielkravt dit que la jeunesse constitue l’impératif catégorique de toute une génération.

Le jeune qui reste tard chez ses parents refoule l’image adulte par crainte des aléas économiques. L’adulte, c’est l’esprit formé, dépassé. Chacun a conscience qu’être un adulte accompli est une tâche difficile car y a de multiple impératif (personnel, professionnel,…). L’adulte est aussi celui qui est capable de faire la synthèse de tous les rôles sociaux.

Celui qui est vu comme adulte est adulte. Sartre a dit « autrui est une médiation entre moi et moi-même ». Ce qui signifie que je deviens moi sous le regard de l’autre.

Le mot personne vient de « persona » qui signifie : masque de l’acteur. L’adulte porte plusieurs masques et doit les assumer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L ADULTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fiches de bts esf :: fiches :: échange fiche de sciences humaines-
Sauter vers: