fiches de bts esf

fiches de bts gratuit et échange
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA VENTILATION DES LOCAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odray
Admin


Nombre de messages : 141
Localisation : alsace
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: LA VENTILATION DES LOCAUX   Jeu 19 Oct - 10:03

LA VENTILATION DES LOCAUX


1-la qualité de l’air dans les locaux :

1-définition :
air pur : diazote : 78%, oxygène : 21%, divers : 1%.
Air vicié : diazote : 78 %, oxygène : 17%, divers : 5%.
La pollution de l’air se caractérise par une variation importante dans les proportions de ces constituants susceptibles de provoquer un effet nuisible ou de créer une gêne et la présence de substances étrangères modifiant la composition de l’air de façon durable.

2-réglementation :
décret de mars 1982 qui fixe les modalités de la ventilation des locaux domestiques et professionnels. La ventilation doit être générale et permanente.
Les conditions à respecter : T°, vitesse de circulation, taux d’hygrométrie, teneur en CO2 : - de 1 pour 1000, renouvellement d’air, niveau sonore.

2-les systèmes de ventilation :

1-des locaux d’habitation :
l’air frais arrive dans les pièces principales, il balaie le logement progressivement pour être ensuite extrait des pièces de service.

*la ventilation naturelle :
-le tirage thermique horizontal : logements construits entre 1940 et 1955. l’air frais pénètre par des grilles en partie inférieure et l’air vicié est évacué par des grilles en partie supérieure.
-le tirage thermique vertical : logements construits entre 1955 et 1969. l’entrée d’air frais se fait par des grilles en partie basse et l’extraction de l’air vicié se fait par des conduits verticaux situés dans les pièces de service et débouchant en toiture. un dispositif fixe permet de maintenir un débit d’air minimum et empêche tout risque de refoulement.

*la ventilation mécanique contrôlée VMC : simple flux
a partir de 1969. c’est un groupe de ventilation placé par exemple dans une pièce technique dans un caisson insonorisé contenant un moteur et l’arrivée des gaines.
Circulation par dépression, basé sur l’extraction de l’air vicié mécaniquement. Il est aspi ré et rejeté à l’extérieur . le local se retrouve en légère dépression ce qui permet l’entrée de l’air frais et sa circulation. Extraction mécanique : admission d’air naturelle.
Amélioration : VMC hygroréglable : amélioration du système par dépression, les bouches d’extraction sont munies d’un dispositif sensible à l’hygrométrie de l’air.
*circulation par surpression :
l’admission d’air est mécanique, l’extraction est naturelle. L’air est insuflé dans les lcaux qui sont alors en légère surpression ce qui chasse ‘air vicié.

*VMC double flux :
admission et extraction d’air mécaniques. L’insufflation d’air neuf dans les pièces principales se fait simultanément à l’extraction de l’air vicié dans les pièces de service. Economies d’énergie possible avec un échangeur entre les 2 flux.


2-des locaux professionnels à la pollution spécifique : ex : cuisine professionnelle :

*les système d’extraction :
l’air est détérioré par les combustions et d’importantes émissions de polluants spécifiques à l’activité d’une cuisine (fumée, odeurs, graisse).
Le système de ventilation assure l’évacuation continue de l’air vicié introduit dans les gaines d’extraction par les matériels de captage : les hottes et les bouches d’extraction et l’arrivée de l’air neuf à travers les gaines de soufflage jusqu’au diffuseur par ou il va sortir.
-hotte à extraction simple :
cuisines traditionnelles de petite capacité. La hotte est reliée à un réseau de gaines placé à l’extracteur généralement placé en toiture. Captage et filtration de l’air vicié.
-hotte à compensation ou induction :
système le plus courant : cuisines moyennes. Captage et filtration de l’air vicié et introduction d’une partie de l’air neuf (envoyé directement dans la hotte par une ouverture horizontale qui entraîne l’air vicié jusqu’au filtre et au conduit d’extraction. Economies d’énergie.
-plafonds filtrants :
acier inoxydable ou aluminium. Couvrent toute la cuisine, grandes unités. Captation immédiate de l’air vicié grâce à l’importance de la surface d’extraction. + esthétique, investissement cher.

*les systèmes de filtration :
associé aux solutions de captage. Les vapeurs grasses qui se déposent sur la paroi des gaines d’extraction entraîne des risques d’incendie et des encrassements des gaines et des ventilateurs. Ces filtres peuvent être lavés en machine. A éviter le filtre jetable. Les filtres à tricot métallique, à chocs, à effet cyclonique passent au lave vaisselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bts-esf-fiches.actifforum.com
 
LA VENTILATION DES LOCAUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batterie en armoire, ventilation du local ?
» normes d'aération dans les locaux
» 2009:articles dans les journaux locaux des objets observés dans le 02 !
» VENTILATION
» Produits locaux et bio au menu du restaurant scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fiches de bts esf :: fiches :: echange de fiche de STHE-
Sauter vers: