fiches de bts esf

fiches de bts gratuit et échange
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 APPAREIL CIRCULATOIRE ET CIRCULATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odray
Admin


Nombre de messages : 141
Localisation : alsace
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: APPAREIL CIRCULATOIRE ET CIRCULATION   Jeu 19 Oct - 10:19




1-le sang
c’est un tissu conjonctif particulier :
-substance fondamentale : plasma (élément liquide).
-cellules : éléments figurés (éléments solides) :
-hématies ou érythrocytes (globules rouges).
-leucocytes (globules blancs).
-plaquettes sanguines (globulins ou thrombocytes).
Le volume sanguin total contenu dans l’organisme représente 1/14ème du poids du corps.

1-la composition du sang

a-le plasma
Pour l’obtenir il faut prendre du sang rendu incoagulable en le décalcifiant.c’est un liquide faiblement visqueux, à peine plus dense que l’eau, PH faiblement alcalin, salé.
*rôles du plasma :
-il véhicule les nutriments des villosités intestinales à l’issue de la digestion et des tissus de réserve vers d’autres organes.
-transfert des déchets (CO2, urée) des organes vers l’extérieur.
-transport des anti-corps qui protégent l’organisme.
-transport des gaz (CO2, O2).
-participe aux échanges (de substance et d’informations )entre organes.

b-le sérum
Pour l’obtenir, il faut coaguler du sang (qqes mn). Le caillot se rétracte après qqes heures et laisse partir un liquide jaunâtre : Le sérum.
-sang normal : plasma (avec fibrinogènes) et éléments figurés (libres).
-sang coagulé : sérum (plasma sans fibrinogène) et caillot (éléments figurés emprisonnés dans la fibrine).

c-les éléments figurés
Un frottis permet de distinguer les 3 séries d’éléments. Ils sont fabriqués par la moelle rouge des os.
-les hématies
Cellules discoïdes, biconcaves, anucléés, elles ne peuvent pas se reproduire. Elles contiennent une protéine, l’hémoglobine, riche en fer qui transporte l’O2. Le fer est stocké en réserve dans le foie 5 millions / mm3 d’hématies.
*rôle : transporter l’O2 des poumons aux tissus par l’hémoglobine à 98%.
*origine : moelle rouge osseuse. Formation permanente des hématies : érythropoïèse. Durée de vie : 4 mois. Le fer est mis en réserve dans le foie.

-les leucocytes
cellules incolores, nuclées, et leur taille est supérieure à celle des hématies. Elles se déplacent grâce à l’émission de pseudopodes (prolongements) et cela leur permet de traverser les vaisseaux sanguins (diapédèse).7000 à 8000 leucocytes par mm3.
Ils augmentent dans le cas d’une leucémie et quand ils diminuent : leucopénie.
La classification des leucocytes
-les polynucléaires ou granulocytes. (Polynucléaires neutrophiles, éosinophiles, basophiles).
-les lymphocytes. (Mononucléaire).
-Les monocytes. (Mononucléaire).
Hématocrite : détermination du volume globulaire par rapport au volume de sang total.
*rôle des leucocytes : primordial dans la défense de l’organisme contre tout agresseur.
-les monocytes : ils passent dans les tissus et se transforment en macrophages. Ils ramassent et digèrent les particules étrangères dans le sang et les tissus (phagocytose). Ils informent les lymphocytes T d’un agent infectieux.
-les lymphocytes : ils ont une activité chimique, ils élaborent des substances spécifiques qui interviennent dans la lutte anti-microbienne. Les lymphocytes B vont libérer des anti-corps. Les lymphocytes T fabriquent des substances qu’ils injectent dans les cellules à tuer.
-les polynucléaires : ils phagocytent les bactéries et attaquent les cellules cancéreuses.
Les monocytes devenus macrophages et les polynucléaires semblent attirés par leur proie par un signal chimique : le chimiotactisme. Ils émettent des pseudopodes pour ingérer leur proie et secrètent des enzymes pour la digérer.
*origine des leucocytes : moelle rouge des os. Pour les lymphocytes B, la maturation se fait dans l’os. Pour les lymphocytes T, la maturation se fait dans le thymus.

-les plaquettes sanguines
Ce sont des fragments cellulaires, incolores et anucléés. 300 000 par mm3 de sang. Elles naissent dans la moelle rouge des os. Durée de vie : quelques jours, elles assurent la coagulation du sang en formant des amas qui obstruent les lésions des capillaires.

2-l’hémostase

C’est la coagulation du sang : arrêt de l’écoulement sanguin ou d’une hémorragie (écoulement anormal du sang par une plaie ou par rupture d’un organe).
Les plaquettes sanguines ont un rôle fondamental dans l’hémostase.
Une hémorragie peut avoir plusieurs causes : ttt anti-coagulant, ttt thrombolytique.
La thrombose est la constitution d’un caillot dans un vaisseau.
Conduite à tenir devant une hémorragie :
-hémorragie externe : pansement compressif, compression à distance.
-hémorragie interne : pouls irrégulier, bleu : ne pas bouger.

2-systeme cardio-vasculaire

1-le cœur
a-étude anatomique
Le cœur est un muscle creux, rouge, appelé myocarde, situé entre les 2 poumons dans la cage thoracique et qui repose sur le diaphragme. Muscle involontaire qui fonctionne comme une pompe aspirante et foulante. Il comprend 4 cavités, 2 oreillettes, 2 ventricules. Il pèse entre 250 et 350 grammes. Il achemine 5000 l à 7000 l de sang / 24 h soit 5 l / mn. Le péricarde est une membrane séreuse, c’est une enveloppe qui protége et recouvre le cœur.
Au plan physiologique il y a 2 cœurs :
-le cœur droit : la petite circulation ou circulation pulmonaire en dépend (sang appauvri en 02).
-le cœur gauche : la grande circulation en dépend : (sang enrichi en O2).
Une cloison, le septum sépare les 2 cœurs et donc les 2 circulations. Il y a 2 séries de valvules par ½ cœur : elles empêchent le reflux sanguin.

*les oreillettes : pompes aspirantes, elles reçoivent le sang venant des veines.
-l’oreillette droite : elle reçoit du sang des veines caves sup. et inf. et des veines coronaires.
-l’oreillette gauche : elle reçoit le sang des 4 veines pulmonaires.

*les ventricules : pompe foulante, elles refoulent du sang dans les artères.
-le ventricule droit : lorsque le ventricule se contracte, la valvule tricuspide s’oppose au reflux sanguin dans l’oreillette droite, le sang est alors refoulé dans l’artère pulmonaire dont l’entrée est gardée par une valvule sigmoïde ou pulmonaire.
-le ventricule gauche : il alimente la circulation de l’aorte et de tous les organes. Lorsque le ventricule se contracte, la valvule mitrale s’oppose au reflux sanguin dans l’oreillette gauche, le sang est alors propulsé dans l’artère aorte dont l’entrée est gardée par la valvule sigmoïde aortique.
Cette valvule abrite les orifices des artères coronaires (elles apportent nutriments et CO2 au cœur ). Une obturation totale de ces vaisseaux par un dépôt de cholestérol provoque une absence d’irrigation : infarctus du myocarde.
Une obturation partielle : angine de poitrine.

b-la révolution cardiaque
Le cœur se contracte involontairement, régulièrement et en rythme. Ce sont des battements. Un battement est aussi appelé révolution cardiaque. Elle se fait en 3 temps :
-systole auriculaire.
-systole ventriculaire.
-diastole générale.
La durée d’une révolution cardiaque est d’1 seconde. En moyenne 60 à 80/mn chez l’adulte au repos. Débit : 5 à 6 l de sang / mn.
Ce rythme peut varier avec l’âge, le sexe, le travail musculaire, la fièvre, la peur, le stress….

c-contrôle de l’activité cardiaque
-la prise du pouls : il se prend au poignet ou au cou (carotide). Onde de choc qui se propage dans les artères. 60 à 80 pulsations / mn chez l’adulte au repos. Il peut être irrégulier lors d’une hémorragie.
-la prise de la tension artérielle : elle se prend au bras avec un tensiomètre, c’est la pression du sang circulant dans les artères. Le chiffre le plus élevé correspond à la pression du sang lorsque le cœur se contracte et se vide : pression systolique. Le chiffre le plus bas correspond à la pression du sang lorsque le cœur se relâche et se remplit : pression diastolique.
12 à 14 cm de mercure (cm Hg) pour la pression systolique et 7 à 9 cm Hg pour la pression diastolique. L’OMS définit une tension normale inférieure à 14/9. la pression artérielle varie avec l’âge, le poids, le sel, l’émotion…
Hypertension artérielle : élévation chimique de la pression sanguine.
-l’auscultation cardiaque à l’aide d’un stéthoscope : il permet d’écouter les bruits du cœur : le 1er correspond à la fermeture des valvules tricuspides et mitrales et le 2nd à la fermeture des valvules pulmonaires et aortiques.
-L’électrocardiogramme : ECG : examen qui enregistre l’activité électrique du cœur grâce à des électrodes placés en différents points du corps. Il permet de visualiser les battements du cœur et de déceler une anomalie.

d- système de stimulation du cœur
Pour se contracter le cœur dispose d’une source électrique appelée nœud sinusal. Il est situé dans la paroi de l’oreillette droite. Il a son rythme propre (120 battements / mn) a ce nœud sinusal s’ajoute le nœud septal (30 à 40 battements / mn) situé dans le septum.
Le faisceau de his fait suite au nœud septal, le réseau de purkinje se trouve dans la paroi des ventricules. Ils forment le tissu nodal.
Le trajet de l’influx nerveux dans le tissu nodal part du nœud sinusal et diffuse de cellule en cellule à la paroi des oreillettes provoquant ainsi leurs contractions. L’excitation passe par le nœud septal et descend dans le faisceau de his. Elle diffuse ensuite à toute la paroi des ventricules grâce au réseau de purkinje en provoquant leurs contractions.

e-la régulation de la pression artérielle
Notre corps possède un système de surveillance et de régulation automatique de la pression sanguine. Ce sont des barorécepteurs ou tensiorecepteurs situés sur la paroi de certaines artères qui enregistrent les variations de pression et divers mécanismes hormonaux et nerveux assurent à chaque instant les régulations nécessaires.
-accélération du cœur : système sympathique(libération de noradrénaline : effet accélérateur).
-ralentissement du cœur : système parasympathique (action de l’acethylcoline : Effet modérateur).

2-les vaisseaux sanguins et la circulation sanguine
a-structure des vaisseaux
*les artères : position profonde. Elles conduisent sous pression le sang du cœur aux organes. Leur calibre est important quand elles sortent du cœur puis se ramifient en artères de plus petit diamètre : les artérioles jusqu’à donner naissance à un réseau de capillaires au sein des organes.
La paroi des artères est épaisse et rigide, diamètre : 2 à 2,5 cm.
Présence de 3 tuniques superposées :
-l’intima : tunique interne formée d’un endothélium, paroi lisse et étanche.
-la média : Tunique moyenne constituée de fibres musculaires et de fibres élastiques très résistantes. Les artérioles sont plutôt constituées de fibres musculaires car elles modifient leur calibre pour pouvoir contrôler l’apport sanguin local et assurer la répartition du débit cardiaque entre les organes.
-l’adventice : tunique externe : couche conjonctive (fibre élastique + collagène) qui reçoit des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins.

*les veines : position superficielle : elles ramènent le sang vers le cœur. La paroi est + mince, le diamètre est variable, elles sont moins élastiques. Elles se forment à partir d’un réseau de capillaires veineux au niveau des organes qui donnent naissance à des veinules de petit calibre qui se rejoignent pour former des veines. Pression faible.
Présence de 3 tuniques superposées :
-l’intima : endothélium. Présence de valvules qui aident au mouvement du sang vers le cœur.
-la media : Moins solide et moins épaisse que la media artérielle.
-l’adventice : très mince, constituée d’une couche conjonctive.

*les capillaires : elles forment un réseau fin, dense, au sein des tissus des organes. La tunique est mince, elle est formée d’un endothélium qui n’est pas hermétiques (pores) pour permettre les échanges de molécules entre le sang et les cellules. Elles forment un réseau nécessaire à la nutrition de toutes les cellules.
Rq : danger pour vaisseaux sains : Athérosclérose.

b-circulation dans les vaisseaux
Le circuit cardio-vasculaire est un circuit fermé. Le sang effectue un double circuit (il passe 2 fois au cœur) :
-circulation pulmonaire ou petite circulation.
-circulation générale ou circulation systémique.

c-rôle des vaisseaux
Acheminer le sang aux organes. Le flux sanguin résulte des différences de pression au sein du système circulatoire. Le sang circule de régions à haute pression vers un réseau vasculaire à basse pression. La vitesse d’écoulement du sang dépend de la pression sanguine et de la résistance d’un vaisseau.

d-mécanismes de la formation de la lymphe et circulation lymphatique
Lorsque le sang arrive aux vaisseaux capillaires, il laisse filtrer une partie de son plasma qui va remplir les espaces existants entre les cellules. Ces espaces vont être occupés par la lymphe (plasma + leucocytes). La lymphe permet des échanges entre les cellules et le sang.
Il existe 2 lymphes :
-la lymphe interstitielle (ou baignent les cellules).
-la lymphe canalisée.
*rôles de la lymphe : transport des protéines et des graisses et système de défense. (Ganglions).
*mécanisme de circulation de la lymphe :Les vaisseaux lymphatiques rejoignent la circulation sanguine au niveau de la veine cave supérieure. C’est une voie de dérivation sur la circulation veineuse. Ce sont les muscles et les mouvements respiratoires qui exercent l’action de pompage nécessaire au déplacement de la lymphe dans les vaisseaux.

3-hygiène et prévention de l’appareil circulatoire
Maladies cardio-vasculaires : 175 000 décès / an.
-facteurs prédisposant : hérédité, age, sexe.
-facteurs ou l’on peut intervenir : consommation excessive de tabac et d’alcool, alimentation trop riche en sucre, graisse, excès de poids, hypertension, sédentarité.
-principales maladies : infarctus, angine de poitrine, athérosclérose, artérite, varices, thromboses, phlébite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bts-esf-fiches.actifforum.com
luunah



Nombre de messages : 5
Age : 32
Localisation : reims
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: APPAREIL CIRCULATOIRE ET CIRCULATION   Mer 15 Nov - 12:38

merci pour ta fiche elle m'a été très utile!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earane



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: APPAREIL CIRCULATOIRE ET CIRCULATION   Sam 25 Nov - 12:01

flower MERCI flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APPAREIL CIRCULATOIRE ET CIRCULATION   Aujourd'hui à 10:41

Revenir en haut Aller en bas
 
APPAREIL CIRCULATOIRE ET CIRCULATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’APPAREIL CIRCULATOIRE et RESPIRATOIRE:anatomie-physiologie-histologie
» Mauvaise circulation sanguine : quelles plantes
» [tisane] contre les hémorroïdes /troubles de la circulation du sang
» les derniers virus en circulation
» Appareil à faire les laits végétaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fiches de bts esf :: fiches :: echange fiche de biologie-
Sauter vers: