fiches de bts esf

fiches de bts gratuit et échange
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CHAUFFAGE ELECTRIQUE DANS L’HABITATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odray
Admin


Nombre de messages : 141
Localisation : alsace
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: CHAUFFAGE ELECTRIQUE DANS L’HABITATION   Jeu 19 Oct - 10:47

CHAUFFAGE ELECTRIQUE DANS L’HABITATION



1-chauffage pièce par pièce :
1-appareils de chauffage direct :
a-les convecteurs :
Appel d’air naturel.
*description : -un caisson métallique ouvert en partie supérieure et inférieure qui renferme des résistances électriques.
-un coupe circuit thermique : Sécurité. S’installe sous une fenêtre ou près d’une entrée d’air frais.
*principe de fonctionnement : l’air entre par le bas de l’appareil, se réchauffe au contact des résistances, s’élève dans la carrosserie et ressort en partie supérieure. L’air circule sous l’effet de la chaleur : convection naturelle. Certains sont équipés d’un ventilateur : convection forcée.
La carcasse métallique s’échauffe : émet de la chaleur par rayonnement. Les – chers.
*puissance : entre 500 et 3000 watts.
b-panneau radiant :
*description : -résistance électrique enfermée dans une plaque métallique.
-thermostat.
-interrupteur thermique.
*principe de fonctionnement : diffusion de la chaleur par rayonnement. Réfléchit dans toutes les directions. Meilleur confort, + cher.
*puissance : entre 500 et 200 watts.
2-appareils de chauffage par accumulation :
*principe de fonctionnement : l’énergie est stockée en heures creuses, des briques réfractaires accumulent la chaleur pour la restituer pendant la journée.
*description : -enceinte calorifugée.
-résistances électriques noyées dans la masse accumulatrice.
-bloc accumulateur, composé de briques céramiques supportant jusqu'à 700°C.
-un thermostat à bilame.
-l’appareil est asservi à un thermostat d’ambiance.
a-classique 8heures : dynamique :
Accumule en 8 heures (creuses) le chauffage et le restitue par débit d’ai chaud, par convection naturelle ou forcée.
b-statique-compensé :
Conçu comme l’accumulation classique, équipé d’une résistance d’appoint, l’appareil supplée en fin de journée, il fonctionne alors comme un convecteur.
c-dynamique 24 heures :
Accumulation qui se recharge automatiquement en cas de besoin. Fonctionne par convection naturelle ou forcée.
Avantages : consommation heures creuses.
Inconvénients : appareils encombrants, lourds, nécessités d’une puissance élevée, cher.
3-plancher chauffant basse température :
a-plancher chauffant électrique direct :
Des câbles électriques sont posés en zig zag à une distance déterminée en fonction de la puissance désirée, ils sont posés sur des panneaux isolants compressibles. Finition : revêtement de sol adapté (+++ carrelage). Régulation thermique pièce par pièce grâce à des thermostats d’ambiance. coût :45 euros /m3.
b-plancher chauffant par accumulation :
2 circuits de chauffage distincts : -câble électrique noyé dans une dalle de béton, accumule la chaleur pendant la nuit et la restitue la journée.
-circuit d’appoint : convecteur classique, apporte le complément si nécessaire, détecté par une sonde. La régulation se fait par des thermostats d’ambiance.
Avantages : chaleur par rayonnement, pas de perte d’espace, économie d’énergie, pas de bruit.
Inconvénients : coût de l’électricité et de l’installation.

2-régulation – programmation – délestage :
1-la régulation thermostatique :
Permet de maintenir constante la T° d’une pièce par des thermostats intégrés aux convecteurs ou panneaux rayonnants, par des thermostats d’ambiance ou une sonde extérieure.
2-la programmation :
Le programmateur électronique commande le fonctionnement du chauffage. + thermostat d’ambiance. Il permet de diminuer ou arrêter le chauffage à certaines heures, pièce par pièce.
T° confort : 19° ; éco : 15° ; hors gel : 7° (absence quelques jours).
La programmation peut être journalière, hebdomadaire, il est possible d’avoir 1 ou plusieurs zones (pour faire varier la T° selon les heures de la journée).
La programmation peut être décentralisée (intégrée au convecteur) ou centralisée (un boîtier de programmation commande tous les appareils).
3-le délestage :
Le delesteur est implanté entre le disjoncteur et les coupe-circuits. Il permet de diminuer la puissance souscrite en donnant la priorité à certains appareils. Les circuits doivent être individualisés.

3-les systèmes d’appoint :
1-convecteur mobile ou panneau radiant mobile :
Appareil mobile avec une prise 16A. fonctionne comme un appareil classique. Léger.
2-le convecteur soufflant :
Equipé d’une turbine qui souffle l’air de la pièce après son passage dans les résistances, réchauffe rapidement une petite pièce.
3-radiateur à bain d’huile :
Les résistances électriques immergées chauffent un fluide caloporteur qui restitue sa chaleur par rayonnement. Inertie importante (longtemps pour monter en T°).
4-radiateur infra-rouges :
Léger, petit, émet rapidement un rayonnement intense et très localisé. Risque de brûlure.
5-radiateur sèche-serviette :
Peut être installé dans le volume 2 de la salle de bain si double protection électrique et protection contre les projections d’eau. Equipé d’un thermostat.

4-les systèmes de chauffage bi-energie :
1-la PAC : Génération thermodynamique :
Un générateur est relié à l’installation d’une chaudière éléctro-fioul. Cet appareil récupère des calories dans le milieu extérieur et les utilise pour réchauffer l’eau du circuit du chauffage central.
2 types de PAC :
-la PAC air-eau : L’évaporateur prélève des calories de l’air extérieur et les cède au circuit d’eau du chauffage central.
-la PAC eau-eau : La chaleur est prélevée dans l’eau à l’extérieur et transmise à l’eau du chauffage central puis l’eau est rejetée à l’extérieur du logement.
2-la chaudière electro-fioul :
Associe une chaudière fioul et une chaudière électrique. Des résistances chauffent l’eau qui circule ensuite dans les radiateurs du chauffage central.(Chaudière électrique). A partir de 7° les 2 chaudières fonctionnent ensemble, avant 7° que la chaudière électrique.

Pour les logements neufs, Promotelec a crée le label Promotelec confort plus qui garantit que la conception du logement permet de faire des économies sur le chauffage et la production d’ECS.
Donc : isolation thermique respectant les normes, aération contrôlée, appareil de chauffage de qualité, à régulation électronique, commandés par une programmation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bts-esf-fiches.actifforum.com
 
CHAUFFAGE ELECTRIQUE DANS L’HABITATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help Isminie et Brainzap ou decharge electrique dans la tête
» Problème avec une installation electrique dans une serre de jardin
» gestion chauffage local electrique
» Sèche-cheveux
» les pertes dans les lignes de transport de l'énergie électrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fiches de bts esf :: fiches :: echange de fiche sthe 1-
Sauter vers: