fiches de bts esf

fiches de bts gratuit et échange
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CHAUFFAGE GAZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odray
Admin


Nombre de messages : 141
Localisation : alsace
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: CHAUFFAGE GAZ   Jeu 19 Oct - 10:48

CHAUFFAGE GAZ



Le chauffage central : la chaleur nécessaire pour chauffer l’habitation est produite par une source unique : la chaudière et transportée par un fluide colporteur (transporte la chaleur) dans toutes les pièces ou elle est restituée grâce à des émetteurs de chaleur. Souvent la chaudière produit aussi l’eau chaude sanitaire, ce chauffage central peut être individuel ou collectif.l’eau est poussée par un accélérateur et sa T° est réglée par un aquastat.
Le chauffage divisé : pièce par pièce. Chaque appareil possède sa propre arrivée d’énergie. Il produit et émet la chaleur. Ex : convecteur : un système doit être prévu pour l’ECS.
Le chauffage d’appoint : utilisé en + de l’équipement de chauffage principal les jours les + froids ou pour réchauffer une pièce.

1-chauffage central à circulation d’eau chaude :
1-éléments constitutifs :
-1 brûleur : Allumage piézo-électrique ou électronique.
-1 sécurité : thermocouple.
-1 dispositif de réglage de la T° de l’eau : aquastat.
-1 sécurité en cas de surchauffe : Interrupteur thermique.
-1 corps de chauffe : chambre de combustion munie d’ailettes.
-1 échangeur tubulaire entourant la chambre de combustion qui transmet à l’eau la chaleur issue de la combustion.
-1 coupe tirage placé à la base du conduit de fumée limite le refroidissement de la chambre de combustion.
-1 accélérateur : Pompe de circulation : commande la vitesse de circulation de l’eau dans les tuyauteries.
-le vase d’expansion : organe de sécurité : absorbe les variations de volume d’élévation de la T° de l’eau dans l’installation. Il contient une réserve d’azote sous pression séparée de l’eau du circuit par une membrane souple.
-la vanne mélangeuse : organe de régulation.
-1 système d’évacuation des gaz brûlés : Soit 1 conduit de fumée soit 1 circuit étanche (ventouse).
2-différents types de chaudières :
-la chaudière murale simple service : n’assure que les besoins de chauffage.
-les chaudières double service mixtes : Chauffage ECS par accumulation ou instantané.
-chaudière à condensation à 2 échangeurs : récupère une partie des calories contenues dans la vapeur d’eau produite lors de la combustion des gaz et retransmet au circuit de chauffage. Les produits de combustion circulent autour d’un échangeur condenseur alimenté par l’eau de retour du chauffage. Il se produit une condensation sur cet échangeur. La chaleur cédée préchauffe le début du circuit. Le chauffage complémentaire est effectué par le brûleur. L’eau condensée est évacuée par un raccordement ou tout à l’égout. Meilleure chaudière mais plus chère.
3- émetteurs de chaleur : les radiateurs :
Transmission de chaleur par rayonnement du radiateur et par convection de l’air autour du radiateur. A placer sous les fenêtres.
Différents matériaux : fonte ( longue durée de vie, allégé, mais inertie importante et cher), acier (remplace la fonte, léger, facile à installer, faible inertie, mais légère sensibilité à la corrosion).
4-le réseau de distribution :
-monotube série : l’eau chaude circule dans une boucle fermée et passe successivement dans chaque radiateur. Peu coûteux mais l’eau en circulant perd de sa T°. Impossible de régler la T° d’1 radiateur. Si interruption d’un radiateur = coupure générale de chauffage.
-monotube élévation : chaque radiateur dispose d’une arrivée d’eau chaude et d’une sortie d’eau tiède raccordées à 1 circuit monotube. On peut couper 1 radiateur ou régler sa T° mais problème aussi de refroidissement de l’eau.
-bitube : système le plus répandu, le plus confortable, le plus cher. Il y a 2 tuyauteries : 1 pour le transport de l’eau chaude, l’autre pour le retour de l’eau tiède des radiateurs à la chaudière.
Les chaudières actuelles sont basse T° : Eau de départ : 50° et eau de retour : 20°.
5-régulation et programmation :
a- A partir de la T° intérieure :
-aquastat intégré à la chaudière, il agit sur le débit de gaz pour régler la T° de l’eau.
-thermostat d’ambiance placé dans la pièce principale, équipé d’une sonde intérieure qui permet de mesurer la T° de la pièce. Il agit sur le brûleur, l’accélérateur et la vanne mélangeuse.
-robinets thermostatiques : à placer dans les pièces recevant un apport gratuit de chaleur : il agit sur le débit d’eau.
b-A partir de la sonde extérieure :
Placée en façade nord, à l’extérieur, elle anticipe les effets de variation de la T°, elle est sensible à 1 changement de 0,5°. L’ordre est transmis à un régulateur qui agit sur le brûleur et qui augmente ou diminue le débit du gaz.
c-programmation :
cf. chapitre gaz

2-chauffage gaz modulable : le radiateur convecteur :
Radiateurs en aluminium : faible inertie thermique, léger, facile à poser. Résistance moyenne aux chocs.
1-fonctionnement :
Un brûleur est situé en bas de l’appareil alimenté en air et gaz, il assure la combustion du gaz dans un corps de chauffe qui diffuse la chaleur par convection et rayonnement.
-1 brûleur atmosphérique.
-sécurité par thermocouple.
-allumage piezo électrique ou électronique.
-thermostat.
-on peut installer une programmation.
2-raccordement :
-soit u conduit de fumée qui débouche en toiture.
-soit circuit étanche (ventouse).
Les regles d’installation : la ventouse est un conduit de petit diamètre, traversant un mur et permettant de prélever l’air frais et d’évacuer les gaz brûlés.

3-plancher chauffant basse T° :
L’eau circule dans un réseau constitué de tubes en matériaux de synthèse : PER : poly éthylène réticulé. Très résistant. Ces tubes sont posés sur un isolant thermique : polystyrène extrudé incompressible lui-même posé sur le plancher support en béton. Ils sont ensuite noyés dans une dalle en béton. Les circuits sont mis sous pression d’eau pendant le coulage de la dalle. Besoin d’une chaudière basse T°, 1 thermostat d’ambiance par pièce.

4-le chauffage d’appoint :
Radiateur à catalyse. Un brûleur est placé dans une carrosserie contenant une bouteille de butane. Une veilleuse provoque une 1ère inflammation du gaz qui réchauffe le panneau et amorce le processus de la catalyse. Combustion du gaz sans flammes.
Système d’allumage piézo-électrique, sécurité par thermocouple, et détecteur d’atmosphère. Nécessité d’une aération suffisante.

5-la VMC double flux gaz :
L’air vicié est extrait des pièces de service, l’air neuf est envoyé dans les pièces principales. L’air neuf est réchauffé en passant par un échangeur de calories. Economies d’énergie grâce aux calories récupérées sur l’air vicié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bts-esf-fiches.actifforum.com
 
CHAUFFAGE GAZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé
» nourriture: chauffage, toxines...
» CHauffage centrale quelle (s) solution (s)?
» Chauffage porcherie
» Domotique et gestion de chauffage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fiches de bts esf :: fiches :: echange de fiche sthe 1-
Sauter vers: